Mystery : L'eau virtuelle à partir de l'exemple du coton ouzbèke

Vignette pour un objet LOM Mystery : L'eau virtuelle à partir de l'exemple du coton ouzbèke
Dès 7e HarmoS. Nadine flâne dans les magasins de vêtements avec ses amies et trouve enfin un beau T-shirt qu’elle peut se payer. Comment se fait-il que le pêcheur Santyula ne peut plus nourrir sa famille si Nadine porte un T-shirt en coton d’origine ouzbèke ? Les raisons sont à imaginer à l’aide du «mystery» développé par éducation21, une forme d’enseignement qui encourage la pensée systémique avec pour objectif de comprendre les interdépendances complexes avec notre quotidien. Au moyen de 24 cartes informatives, les apprenant-e-s cherchent à comprendre les liens complexes qui existent entre la production de coton bio, la vie du pêcheur sur la mer d’Aral, les vêtements que nous achetons et l’utilisation de pesticides. Il peut se jouer par groupes de 4 ou 5 élèves pendant au moins 2 leçons.

Informations générales

Informations pédagogiques

Description pédagogiqueLe Mystery permet de poursuivre plusieurs visées et objectifs généraux formulés dans les plans d’études, en particulier dans le PER. Concernant les aptitudes et les savoir-faire, ce mode d’apprentissage développe certaines visées prioritaires de la Formation générale comme « Prendre conscience de la complexité et des interdépendances », et les capacités transversales telles que la pensée créatrice, la démarche réflexive et la collaboration. Quant au fond, des rapprochements peuvent être établis avec le domaine SHS et MNS, par ex. pour des thèmes comme l’eau, les matières premières, les écosystèmes, la consommation et la société.
Type de ressourceDocument textuel
Pas d’information
Exercice
Exploration
Étude de cas
Jeu éducatif
Groupe cibleApprenants
Enseignants
DifficultéMoyen
Durée d'apprentissageD'une à cinq leçons
Degrés de formationScolarité obligatoire

Informations sur la ressource

Droits d'auteurs

CoûtsNon
Type de licenseTous droits réservés

Information technique

Exigences techniques-
Emplacementéducation21 Lausanne